Lâcher-prise

Le lâcher-prise, un terme souvent entendu mais pas si souvent écouté !

Le week-end dernier, j’ai, pour la première fois fait du parapente.

Pendant que les moniteurs préparaient leurs matériels, nous attentions ( mon fiancé et moi) assis à flanc de colline en admirant la vue déjà impressionnante qui s’étendait devant nous.

Le stress et l’adrénaline ont commencé à monter, mon coeur palpitait et mon souffle s’accélérait.

Harnaché devant le moniteur, je vis mon compagnon qui s’élançait avant moi. Il dévalait la colline et au bout de quelques foulées, hop, le voici qui décolla, ses pieds pédalant toujours dans le vide.. Il volait !

Lui n’avait pas eu peur car il avait fait confiance à son  moniteur, au vent,  bref il avait lâcher-prise sur ce qu’il ne pouvait pas contrôler.

Et si c’était ça le lâcher-prise?

Laissez le vent nous mener au gré des rayons de soleil.. Peut-être découvrirons nous un endroit caché et magnifique que l’on n’aurait jamais découvert si l’on avait pas laisser faire le vent..

Pour ma part, le décollage a été moins fluide car au moment de descendre la colline, j’ai eu une étrange sensation d’abandon, un plongeon dans l’inconnu. Mon corps à pillé net, heureusement que mon moniteur a bien géré la situation, il m’a rassuré et nous avons pu recommencer la descente.

J’ai quand même paniqué un peu en sentant mes pieds décoller du sol, un vertige m’a traversé, ma respiration était saccadée, des larmes ont jaillis dans l’air frais..

Et puis, au bout de quelques secondes, tout s’est calmé, j’ai relâché mon corps, bien assise, les mains qui tenaient fortement les lanières sur les côtés. Je volais !

Etre aussi haute dans le ciel, au dessus des arbres, des maisons et des vaches, c’est comme une énorme bouffé de bonheur qui m’a parcouru, la fierté d’avoir dépassé ma peur du vide, la joie d’être dans mon élément, l’air et le calme qui m’a envahi à l’attérissage.

J’ai voler dans les airs et ça ma aidé à lâcher-prise, à me laisser porter, à avoir confiance même si le risque 0 n’existe pas, il faut savoir, parfois, plonger dans l’inconnu!

 » Si on vous demande de lâche-prise, ce n’est pas pour que vous tombiez mais que pour vous décolliez! » Christine Pichon

 

Voici c’est un article assez personnel mais qui pourra, je pense, parler à certaines et certains,

 

Prenez soin de vous

 

Angélie massage le bien-être à portée de main

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez